imagesCAA9JFXKsommeildormir                                                           Sommeil...

 

Sur la notice mode d'emploi du fameux médicament à la rubrique passionnante des effets secondaires, on nous propose entre autres joyeusetés: un affaiblissement de la libido et des troubles du sommeil. A peine avais-je avalé un petit comprimé que j'ai pu constater son efficacité. Impossible de dormir autrement que par intermittance. Quant à l'affaiblissement de la libido on en parle même pas...Si de ce còté-là les choses sont rentrées dans l'ordre, en revanche je ne dors pas ou très mal, en proie à des cauchemars terrifiants. Existe-t-il des potions, des poudres de perlimpinpin contre les cauchemars? Quand vais-je retrouver des nuits calmes? Le docteur D. me donnera son explication demain. Si j'ai bien compris que les effets (bénéfiques ceux-là)d'un antidépresseur se prolongeaient après l'arrêt du traitement et que par là-même, les "troubles" persistaient eux aussi, pourquoi ai-je repris si vite les armes du désir sans lesquelles les hommes se croient perdus, et non pas le sommeil? ...

Le 16 juin 2011